Olivier Strelli ou la révolution des écharpes | Fashion Bay

Mode

Olivier Strelli ou la révolution des écharpes

By  | 

S’il est un nom que l’on associe instantanément aux écharpes, c’est bien celui d’Olivier Strelli ! Gros plan sur ce créateur aussi inspiré que fantaisiste.

L’histoire Strelli

Logo Olivier StrelliOlivier Strelli, Nissim Israël de son vrai nom, a vu le jour en 1946 à Kinshasa. Fils d’un chef d’entreprise actif dans l’impression de tissus, c’est tout logiquement qu’il choisi de se lancer dans des études d’ingénieur textile. Sa formation, effectuée à Tournai, sera plus tard complétée par un post-graduat réalisé à Londres.

En 1969, alors âgé de 23 ans, il s’empresse de retourner mettre la théorie acquise en pratique au sein de l’usine familiale. Quelques années plus tard, en 1974, il s’installe à Bruxelles, où il décide de véritablement poser un pied dans le monde du prêt-à-porter. Son but? Réussir à amener de la couleurs aux gens à travers ses créations. Il s’attaquera dans un premier temps à réinventer la chemise masculine, qu’il veut plutôt décontractée.

En 1980, il présente sa première collection complète à Paris. C’est alors que tout s’enchaîne. En 1989, l’ancienne compagnie aérienne Sabena fait appel à ses services pour dessiner et concevoir les futurs uniformes de ses hôtesses de l’air. Contrat qu’elle décide de renouveler 10 ans plus tard.

Olivier Strelli, que rien ne semble arrêter, habillera également plusieurs membres de la famille royale belge. Il signe d’ailleurs le fameux manteau jaune pâle arboré par la reine Paola le jour de la prestation du roi Albert II, en 1993.

Il y a 7 ans, il s’emploie à une refonte complète des uniformes de la SNCB.

Les écharpes

Si Olivier Strelli dessine vêtements, chaussures, montres, valises, sacs, plaids, peignoirs, serviettes de plage et autres parures de lit, il aura principalement marqué les esprits du grand public à travers ses fameuses écharpes.

Décrites par ce créateur comme étant « dynamiques et chromatiques », les écharpes Olivier Strelli ont le pouvoir de redonner vie aux tristes paysages hivernaux. Colorées sans toutefois être criardes, ces écharpes de grandes dimensions, 100% en laine, ont le pouvoir d’égailler toutes les tenues. Et vous, avez-vous la vôtre? 🙂